Evasion sucrée

05 août 2017

Brioche parfumée à la fleur d'oranger ou base de la Tropézienne

 

Tropezienne4

 

Hello les gourmands,

Vous devez vous demander pourquoi autant d'absence sur mon blog ? C'est vrai que cela faisait longtemps que je n'avais pas posté de recette. Désolée, désolée.

Tout d'abord une formation pâtisserie m'a bien occupée, je sais cela me donne une super excuse hein et puis je reviens avec pleins de recettes de pro 😉 Et la deuxième raison c'est que j'ai déménagé et comme vous le savez un déménagement chamboule un peu la vie y compris savoir ou on range ses affaires de pâtisserie, trouver ses nouvelles sources d'approvisionnement alimentaires...il m'a fallu faire quelques tests de farine, de crème, de levure, bon on finit par y arriver avec de la persévérance.

La recette que je vous propose aujourd'hui vient d'un défi qu'une copine m'a lancé car elle adore la Tropézienne. Cette recette est un secret bien gardé de son créateur donc ce n'était donc pas de la ''tarte'' de trouver une recette approchant de l'originale (oui je sais elle était facile celle-là😜).

La base de la Tropézienne est avant tout une belle brioche aromatisée à la fleur d'oranger de forme un peu plate (quoique la mienne a vraiment gonflé). Elle est ensuite fourrée avec de la crème diplomate ou crème madame, c'est à dire de la crème pâtissière mélangée avec de la crème fouettée.

J'ai testé la recette du blog Mesinspirationsculinaires.com que je trouve parfaite et très détaillée.

Pour cette recette, il vous faudra les ingrédients suivants :

- 2 c-a-c de levure sèche
- 315 g de farine (spécial pain si vous êtes comme moi à l'étranger)
- 1 pincée de sel
- 12 cl de lait tiède
- 1 oeuf
- 50 g de sucre
- 2 c-a-c d'eau de fleur d'oranger
- 70 g de beurre mou
- 15 ml d'eau
- 1 oeuf pour la dorure
- sucre grains pour la déco

 

Instructions :

Dissoudre la levure dans le lait tiède (pas chaud) et laisser jusqu’à une texture mousseuse.

Dans un saladier, verser le mélange levure-lait, sucre,oeuf, eau de fleur d'oranger et eau. Ajouter la farine avec la pincée de sel et pétrir.

Ajouter ensuite le beurre mou et continuer à pétrir jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Couvrir la pâte et laisser lever 2h à l'abri de l'air. 

Dégazer la brioche et la placer dans un moule (ou moule à charnière) préalablement beurré.

Bien étaler la pâte dans le moule, couvrir et laisser lever une seconde fois durant 1h.

Tropezienne1Tropezienne2 copie

 

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Badigeonner la surface de la brioche d'un mélange oeuf-eau. Saupoudrer de grains de sucre.

Enfourner durant 20 min ou jusqu’à ce que la surface soit dorée.
A la sortie du four laisser refroidir sur une grille.

Tropezienne4

Pour la garnir, il suffit de la couper en 2 dans l'épaisseur et de la fourrer avec la crème de votre choix. Vous pouvez faire une crème diplomate c'est à dire une crème patissière mélangée à une crème fouettée, ou mettre simplement l'une ou l'autre au choix. La recette de la crème pâtissière est par ici 

 

 


Millefeuille traditionnel selon LENOTRE

Millefeuille4

Hello, hello les amis !

Que de bons souvenirs de ce cours pris au sein du merveilleux et prestigieux Pavillon Elysée, ou n'est autre que l'école LENOTRE. J'en rêvais, mes enfants m'ont payé ce cours pour la fête des mères, c'était juste génial !!! trop adorables mes louloutes.

Avant de choisir sur internet le thème et la date du cours, on a envie de tout essayer, oh la la le choix est trop difficile ! puis finalement c'est le Millefeuille Traditionnel qui l'emporte, il fallait que j'affine ma technique de pâte feuilletée et de dressage. Je n'ai pas été déçue car depuis la pâte feuilletée n'a plus de secret pour moi hihihi, sauf depuis que j'habite aux Etats-Unis ou elle me donne du fil à retordre mais bon ca c'est une autre histoire.

Lors du cours, le Chef nous explique le procédé et nous faisons avec lui toutes les étapes, il nous donne aussi quelques astuces; on participe donc à toute la recette pour pouvoir la refaire chez nous plus facilement avec les bons gestes.

Ceci dit ici je ne vous donnerai que la recette du Millefeuille sans la pâte feuilletée, car cela serait trop long mais la pâte feuilletée fera l'objet d'une autre recette.

Voici donc les ingrédients qu'il vous faut :

- 300 g de pâte feuilletée

- sucre glace pour la caramélisation

- pour la crème pâtissière :

320 g de lait entier

2 x 35 g de sucre semoule

1/2 gousse de vanille

70 g de jaunes d'oeufs

27 g de poudre à flan

65 g de beurre

Procédé :

Préchauffer le four à 170°C.

Couper 3 rectangles d'environ 15 cm sur 20 cm et cuire sur 3 plaques à pâtisserie à 170°C pendant 30 min environ.

Après 10 minutes, poser une feuille de cuisson et une autre plaque dessus afin que le feuilletage ne se développe pas trop.

Saupoudrer de sucre glace avec un tamis de façon homogène, puis faire caraméliser à 220°C-240°C. La caramélisation empêche que la pâte absorbe l'humidité de la crème, et ne se ramollisse.

Préparer la crème pâtissière :

Couper la gousse de vanille en 2 et gratter les graines. 

Faire bouillir le lait avec 35 g de sucre et les grains de vanille.

Dans un cul de poule, mélanger les jaunes avec l'autre moitié de sucre et la poudre à flan.

Dès que la casserole bout, l'enlever du feu.

Faire un pré-mélange en versant un peu de lait dans le cul de poule et en mélangeant bien.

Remettre le tout dans la casserole et cuire pendant 2 minutes, cela doit bouillir. Bien remuer pour éviter que ca accroche dans la casserole. Enlever du feu lorsque la crème a bien épaissi.

Laisser tiédir et ajouter le beurre en pommade. Émulsionner au fouet, filmer au contact et réserver au frais.

Montage :

Scier les bords de pâte feuilletée caramélisées délicatement avec la pointe du couteau à génoise (couteau à dents) pour égaliser en rectangle. Couper la pâte en 4 parts égales. 

Milleufeuille1

Détendre (fouetter à nouveau) la crème pâtissière. Mettre la crème dans une poche à douille. 

Procéder au montage. Intercaler des couches de pâte feuilletée et de crème vanille avec la poche à douille, soyez généreux, mais ne mettez pas trop la crème au bord sinon lorsque vous allez supperposer la pâte suivante et que vous allez appuyez, la crème va déborder.

Millefeuille2

 

Terminer par une pâte feuilletée. Saupoudrer légèrement en surface avec du sucre glace.

Millefeuille3

Cette recette est une base classique qu'on peut utiliser pour faire un millefeuille aux fraises et à la pistache par exemple...

Quelques petits tuyaux donnés par le Chef :

- sécher les gousses de vanille au four, les broyer et en faire de la poudre de vanille, ou mettre les gousses dans un pot avec du sucre vous obtiendrez du sucre vanillé

- les blancs d'oeufs vous pouvez les garder dans une boîte fermée pendant 2 à 3 semaines pour des macarons par exemple

05 mars 2017

Cake au miel, aux amandes et épices

cake miel 4

Quand on aime le miel comme moi, on ne peut pas passer à côté d'une recette de cake au miel ! encore plus si le cake est fondant et savoureux à souhait. Lorsque j'ai réalisé cette recette, j'étais épatée par la texture et le goût de ce gâteau. Il n'est pas sec du tout, pas besoin de faire un sirop ni un glaçage.

J'en ai d'ailleurs ramené un pour déguster lors d'un thé en famille et je peux vous dire qu'il n'est pas resté longtemps dans le plat. De plus, il est très facile et rapide à faire et se conserve très bien plusieurs jours bien emballé, ou se congèle parfaitement.

Après plusieurs demandes, voilà donc la recette tant attendue :

Ingrédients :

- 4 oeufs

- 150 g de sucre en poudre

- 4 cuillères à soupe d'huile ou 2 cs + 20 g de beurre

- 5 cuillères à soupe de miel

- 20 cl de lait

- 230 g de farine

- 150 g de poudre d'amandes

- 1 sachet de levure chimique

- 2 cuillères à café de cannelle en poudre

- 1 cuillère à café de 4 épices (facultatif si on préfère plus simple)

- 1 cuillère à soupe de confiture de figues ou marmelade d'orange

 

Progression de la recette :

Préchauffer le four à 160°C.

Battre les oeufs avec le sucre. Ajouter l'huile, le beurre et le lait, et mélanger.

Ajouter ensuite les épices, le miel, la confiture et bien mélanger le tout.

En dernier, ajouter la poudre d'amandes, la levure ainsi que la farine tamisée.

Verser dans un grand moule à cake ou des mini, j'en ai fait 3 petits dans des moules en cartons.

Cuire 35 à 45 minutes suivant la grandeur du moule et la puissance de votre four.

Laisser refroidir et déguster.

Info : l'huile permet de ne pas rendre sec le cake, car les cakes s'assèchent vite la plupart du temps, c'est d'ailleurs souvent pour cette raison que les pâtissiers font maintenant des sirops pour les imbiber et des glaçages.

cake miel 1

 

 

15 juillet 2016

Financiers aux amandes et noisettes

financiers 3

Quand je veux changer un peu des goûters classiques de fondants au chocolat, cake, cookies et madeleines, je fais des financiers.

Mais au fait c'est quoi les financiers ? appelés avant "Visitandines" ces petits gâteaux à la poudre d'amandes étaient ovales et ont pris ensuite une forme de lingot d'or pour plaire aux financiers du quartier, d'où son nom "Financiers".

Dorés et fondant dans la bouche, ils accompagnent à merveille un petit café ou un thé. Certains ajoutent de la poudre de noisette, de la poudre de pistache, des fruits confits, de la confiture...moi je les préfère aux amandes et noisettes, mais natures aux amandes ils sont très bons aussi.

Pour obtenir une quarantaine de mini financiers aux amandes et noisettes, il vous faudra :

financiers 2

Ingrédients :

- 150 g de beurre

- 160 g de sucre glace

- 160 g de blancs d'oeufs (soit environ 5 blancs)

- 60 g de poudre d'amandes

- 30 g de poudre de noisettes

- 50 g de farine

- 1 gousse de vanille (facultatif)

La recette :

Préchauffer le four à 210°C (T.7)

Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen et dès qu'il a une odeur de noisette, le mettre rapidement dans un autre récipient pour arrêter la cuisson.

Je vous conseille de broyer à nouveau vos poudres d'amandes et de noisettes avant de les tamiser pour éviter d'avoir des grains qui ne passeraient pas dans le tamis ou seraient désagréables à la dégustation.

Tamiser le sucre glace et la farine puis la poudre d'amandes et la poudre de noisettes. Mélanger le tout et ajouter les graines de vanille, les blancs non montés et le beurre.

Bien mélanger et remplir les empreintes du moule à financiers, j'utilise un moule en silicone, c'est parfait pour démouler.

financiers 1

Enfourner pour 6 minutes puis baisser la température à 190°C (T.6) et poursuivre la cuisson pendant 9 à 10 minutes. Si vous ne les trouvez pas assez cuits, vous pouvez les laisser 5 minutes de plus dans le four éteint.

Démouler les biscuits lorsqu'ils ont bien refroidis, ils se conservent très bien plusieurs jours dans une boîte à l'abri de l'air, à moins qu'ils ne soient dévorés avant...

financiers 5financiers 4

Posté par evasionsucree à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mai 2016

Macaron au chocolat, oh la la la !

macarons 1

Tiens c'est marrant je viens de m'appercevoir que je n'ai jamais mis de recette de macaron sur mon blog ! il faut dire qu'il y a eu une telle vague de folie pour ces petits gâteaux colorés que j'ai préféré m'abstenir d'en rajouter. Mais c'est pourtant un des gâteaux que je préfère faire, même s'il est, je veux bien l'avouer, un peu technique à réussir. Je me souviens des premiers essais peu concluants, ils étaient tout plats ou ratatinés ou craquelés, bref loin de ressembler à de vrais macarons. Et puis mercredi au cours de pâtisserie, oui je ne vous ai pas dit je suis retournée à l'école pour apprendre les bases de la pâtisserie, une collègue me dit je n'aime pas trop la recette du chef t'en as pas une qui marche bien toi ? euh si bien sur mais tiens elle n'est pas sur mon blog il faut que je remédie tout de suite à ce manque ! Aller je ne vous fais plus attendre voici la recette.

C'est donc avec une meringue française et non italienne comme le font généralement les pâtissiers que je fais mes macarons. Je vous mettrai cependant la recette à la meringue italienne plus tard.

Ingrédients :

Pour les coques à macarons

- 200 g de blancs d'oeufs

- 45 g de sucre en poudre

- 250 g de poudre d'amandes

- 450 g de sucre glace

(- 35 g de cacao en poudre)

Pour la ganache au chocolat noir

- 200 g de chocolat noir à 70% de cacao

- 20 cl de crème liquide

- 50 g de miel

Recette :

Tamiser le sucre glace, la poudre d'amandes (et le cacao en poudre si vous les voulez marrons).

Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Lorsqu'ils commencent à monter, ajouter le sucre en poudre en 2 fois pour les serrer. Continuer à battre jusqu'à ce que les blancs soient fermes et brillants. Ajouter le colorant de votre choix en poudre ou en gel c'est mieux.

Incorporer le mélange des poudres aux blancs en neige délicatement. Avec la maryse, macaronner jusqu'à ce que le mélange devienne bien brillant et fasse le bec d'oiseau. Le mélange doit être souple mais surtout pas liquide.

Remplir une poche à douille avec une douille de 10-12cm de diamètre. Pocher sur une plaque recouverte de papier de cuisson ou feuille de silicone, en quinconce pour éviter que les coques ne se collent entre elles à la cuisson. Laisser reposer 30 min à température ambiante.

Préchauffer le four à 160°C. Cuire pendant 12 min. Une collerette doit se former au bout de quelques minutes dans le four.

Laisser refroidir et décoller délicatement les coques.

Ganache au chocolat :

Faire bouillir la crème liquide avec le miel puis verser sur le chocolat coupé en morceaux. Mélanger le tout. Laisser refroidir.

Montage :

Retourner les coques, garnir de ganache une sur deux et les coller en elles.

J'ai saupoudré de poudre scintillante rose pour un effet girly, vous aimez ?

macarons

A savoir :

Il possible d'acheter des blancs en liquide déjà prêts à utiliser ou en poudre à diluer, c'est très pratique. Sinon pour la ménagère classique comme moi, vous pouvez garder des blancs plusieurs jours au frigo, cela ne s'abîme pas et vos coques seront même plus belles.

Les plaques perforées sont très bien pour ce type de cuisson, et il est même conseillé d'en superposer 2.

Posté par evasionsucree à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


14 janvier 2016

Les Madeleines, hum ça fond dans la bouche !

madeleines 2

Il paraît que les madeleines reviennent à la mode ? il y a même une boutique à Paris qui les décline dans pleins de saveurs, et qui ne désemplie pas. Finalement on revient à des biscuits traditionnels du terroir, avec des bons ingrédients, qui plaisent toujours aux petits comme aux grands. C'est peut-être aussi parce que la madeleine rappelle l'enfance, je me souviens de ces petites madeleines fourrées à l'abricot que j'adorais manger...

Savez-vous comment on obtient sa mystérieuse bosse ? Ah à première vue vous pensiez que c'était facile n'est-ce pas ? et bien pas vraiment, j'ai essayé plusieurs fois et je n'ai pas toujours obtenu les mêmes résultats. Parfois plates, (loupées quoi), et parfois super bombées (trop fière) !!! il y a vraiment une astuce pour les réussir. 

Bon aller, je vais vous le dévoiler le secret, tout est question de patience et de choc thermique, suivez bien la recette et vous aurez l'impression d'être un magicien...

Ingrédients pour une quinzaine de madeleines :

150 g de farine

2 oeufs

125 g de sucre

125 g de beurre

1/2 jus de citron ou zeste de citron ou autre arôme

1/2 cc de levure

La préparation :

Dans un bol, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne lisse et mousseux. Ajouter la farine peu à peu en évitant de créer des grumeaux puis la levure. Faire fondre le beurre (le clarifier) et l'ajouter à la pâte délicatement. Incorporer le jus ou zeste de citron ou l'arôme de votre choix et mélanger bien jusqu'à obtenir une pâte lisse.

Remplir les moules sans trop dépasser car les madeleines vont gonfler, j'utilise les moules à empreintes en silicone, ils sont très bien pour les madeleines.

Vous pouvez également les remplir de Nutella ou de confiture, dans ce cas vous devez mettre un peu de pâte au fond des moules, par dessus le Nutella ou la confiture puis refermer avec un peu de pâte.

Laisser reposer la pâte directement dans les moules au frais pendant au moins 1/2 heure. C'est le choc thermique qui va faire pousser la bosse !

En attendant le repos de la pâte, faire préchauffer votre four à 220°C.

Sortir les moules du froid et les enfourner 5 min puis baisser le four à 160°C et les laisser 5 minutes de plus.

Alors vous voyez la bosse ?

Laisser bien refroidir avant de démouler et déguster.

madeleines 3madeleines 1

02 janvier 2016

Galette des rois à la crème frangipane

galette rois 2

On anticipe un peu, ce n'est pas l'Ephiphanie encore, on a à peine digéré les gourmandises de Noël, mais on a envie déjà de croquer dans une bonne galette des rois, bien croustillante et fondante ! Ici j'ai choisi la crème frangipane mais on peut faire une crème d'amandes, c'est juste une question de goût.
La frangipane est une crème d'amandes avec un peu de crème pâtissière.

Recette pour une galette d'environ 10 parts
- 2 pâtes feuilletée de 250 g environ
- 100 g de crème pâtissière (recette ci-dessous)
- 2 œufs
- 100 g de poudre d'amandes
- 100 g de sucre en poudre
- 100 g de beurre pommade
- rhum ou arôme (facultatif)

Recette de la crème pâtissière
- 25 cl de lait
- 1 gousse de vanille ou 2 sachets de sucre vanillé
- 2 jaunes d'œuf
- 10 g de farine
- 10 g de maïzena
- 50 g de sucre
Dans une casserole, mettre le lait et gratter la gousse de vanille, et porter à ébullition.
Dans un bol, mettre les jaunes d'oeufs, les fouetter avec le sucre, la farine, et la maïzena.
Verser le lait sur ce mélange et bien remuer tout de suite puis remettre le tout dans la casserole sur le feu en remuant sans cesse 4 à 5 minutes pour que la crème épaississe. Puis réserver et laisser refroidir.

Préparer la crème d'amande, mélanger bien le beurre pommade (pas fondu juste ramolli) avec le sucre. Ajouter les œufs un à un. Puis la poudre d'amandes et l'arôme si vous aimez.

Ajouter 100 g de crème pâtissière à la crème d'amande pour en faire une crème frangipane.

Je vous conseille de la mettre au frais afin qu'elle ne soit pas trop liquide, avant de la mettre sur la pâte feuilletée.

Préparer les 2 cercles de pâte feuilletée dont un légèrement plus grand que l'autre qui sera à positionner au dessus pour fermer la galette.

Sur le plus petit cercle, passer au pinceau de l'eau tiède sur 2cm du bord. Remplir la poche à douille de crème frangipane. Faire des boudins en spirale en partant du centre de la pâte jusqu'aux 2 cm du bord. Recouvrir avec la deuxième pâte feuilletée. Utiliser un cercle pour souder les deux pâtes et empêcher la crème de sortir ou border avec vos mains. Avec un couteau, faire des incisions espacées de 0,5 cm environ sur le bord des 2 pâtes pour les souder. Faire une cheminée (petit trou) avec la pointe du couteau au milieu de la galette. Puis avec la pointe du couteau faire des spirales ou le dessin de votre choix. Prévoir un temps de repos au froid.

Badigeonner de jaune d'œuf sur la pâte avant d'enfourner.
Enfourner 10 minutes à 200 degrés puis 20 minutes à 170 degrés.

galette rois 1

Posté par evasionsucree à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 décembre 2015

Les beignets les plus légers du monde !!!

beignets 1beignets fourres 2

Comme chaque année à la même période, je fais des beignets pour la fête de Hanouka. Et chaque année, je me demande lesquels faire, je ne sais combien de recettes il existe, de quoi donner une indigestion juste en lisant les recettes ! Bref je cherche à chaque fois une recette magique qui me donnera des jolis beignets de forme régulière, bien gonflés et légers. Oui légers je sais c'est un peu l´antithèse d'un beignet, on a plutôt l'image d'une pâte collante et bien grasse au final. Mais pas cette recette là ! Si si je vous assure cette recette est vraiment magique, le beignet double de volume à la cuisson, l'intérieur est super aéré, il ne se déforme pas, il reste bien rond ! C'est une recette trouvée sur le blog ''Le Pétrin'' que j'adore pour ses recettes formidables. Cette recette est idéale si vous voulez les fourrer et les glacer sur le dessus. Bref, si vous ne me croyez pas vous n'avez qu'à tester la recette ! C'est bien simple les miens ont été engloutis avant que j'ai eu le temps de les fourrer et faire un glaçage !

Pour une quinzaine de petits beignets (formés avec un verre de 7 cm de diamètre)

- 300 g de farine

- 10 g de levure fraîche

- 14 cl d'eau

- 7 cl de lait

- 1 cuillère à soupe d'huile

- 1 œuf 

- 20 g de sucre 

- 1/2 sachet de sucre vanillé 

Mélanger tout d'abord la farine, le sel, les sucres. Faire un puit, et incorporer l'œuf, les liquides et la levure émiettée. Mélanger à la main ou au robot. Si la pâte est légèrement collante ajouter un peu de farine. Si elle est trop sèche ajouter un peu d'eau. Il faut pouvoir former une boule qui ne collera pas. Couvrir d'un linge et laisser reposer 1h30.

Lorsque la pâte a bien gonflé, la dégazer. L'étaler avec un rouleau, la pâte doit faire environ 4 mm d'épaisseur. Découper des cercles avec un emporte pièce où un petit verre, et déposer les cercles de pâte sur une feuille de papier de cuisson pour éviter qu'ils collent. Laisser reposer à nouveau 1/2h a 1h. Chauffer une petite casserole avec de l'huile. L'huile ne doit être ni trop chaude ils bruleraient ni pas assez ils seraient imbibés d'huile. Il faut tester la cuisson avec un petit morceau de pâte. Les faire cuire par 2 ou 3 maximum car le beignet va gonfler beaucoup. Les déposer sur du papier absorbant pour enlever l´excès d'huile. Les saupoudrer de sucre glace ou les recouvrir du glaçage de votre choix. Vous pouvez aussi les fourrer à la confiture, ganache, crème pâtissière, nutella...

beignets 4

 beignets 2

04 décembre 2015

Mi-cuit au chocolat ou une irrésistible envie de gourmandise...

mi-cuit au chocolat 4

Ma petite puce adore mes pâtisseries, elle dit même qu'elle sera plus tard pâtissière. Maman tu peux me faire des fondants s'il te plaît j'en ai trop envie ! comment résister à une demande aussi mignonne ? oui encore un prétexte, je sais je n'ai plus d'idées en stock... Pour elle, les fondants au chocolat ce sont des mi-cuits ou coulants, ouf rien que d'en parler j'en salive, c'est pas bien !

Cette recette, je la fais depuis des années et je ne m'en lasse pas ni mes gourmandes de filles d'ailleurs. J'ai pourtant testé d'autres versions mais je reviens toujours à celle-ci. 

Le goût est fort en chocolat, la texture est à la fois moelleuse et coulante à l'intérieur. Je pourrai vous donner tous les superlatifs qui existe pour ce gâteau, tant que vous ne l'aurez pas goûté vous ne pourrez pas comprendre. Par contre, je décline toute responsabilité de votre future addiction à cette recette !!!

Aller on y est presque, on prépare les ingrédients et c'est parti !

J'ai préparé des versions mini dans des moules silicones à muffin, j'en ai obtenu 7. Si vous souhaitez des plus gros, vous n'en aurez que 3-4 mi-cuits, à vous de doubler les doses de la recette.

(En rouge les quantités sans beurre ou parvé, recette testée et approuvée)

Ingrédients :

80 g de sucre roux (65 g) 

120 g chocolat (100 g)

80 g beurre (7 cuillères à soupe d'huile)

20 g farine (même quantité)

2 oeufs (même quantité)

La recette :

Préchauffer votre four à 220°C (Thermostat 7).

Faire fondre au bain-marie le chocolat avec le beurre. Mélanger bien.

mi-cuit au chocolat 1

Dans un saladier ou cul de poule, mélanger les oeufs avec le sucre roux puis la farine.

mi-cuit au chocolat 2

Ajouter le mélange chocolat-beurre dans le saladier et mélanger à nouveau. Verser la préparation dans les moules en métal beurrés, en silicone ou en carton (je mets toujours des caissettes en papier dedans sauf si je dois les démouler sur une assiette).

mi-cuit au chocolat 3

Enfourner la plaque de mi-cuits pour 8 mn maximum.

Sortez votre plaque du four et dégustez-les encore chauds !

Dans 5 mn vos mi-cuits n'auront plus le même aspect car ils se creusent légèrement lorsqu'ils refroidissent.

 mi-cuit au chocolat 5

On peut cependant les conserver au frais et les passer 15 secondes au four à micro-ondes au moment du service. On peut également les préparer longtemps à l'avance et les congeler, je l'ai déjà fait plusieurs fois, il faudra les passer au four à micro-ondes 20 secondes.

 

05 novembre 2015

Cookies sans oeuf aux pépites de chocolat !

cookies sans oeuf 1

Dimanche dernier, mes filles ont eu une envie de cookies. Oui je sais, je cherche toujours des prétextes pour faire de la pâtisserie, heureusement que les enfants sont là ! Qu'à cela ne tienne, aller hop on sort tous les ingrédients et on prépare les fabuleux "cookies à tomber" ! mais oh malheur plus un seul oeuf dans le frigo, on a fini les derniers pour préparer les coulants au chocolat !!! je dois quand même préciser que ça n'arrive jamais à la maison de manquer de quelque chose parce que j'ai un mari hyper prévoyant, au passage merci chéri (il adore faire les courses ce qui n'est pas mon cas) et surtout il angoisse qu'il n'y ait jamais rien à manger. Vous avez le même ? personnellement moi j'angoisse surtout quand je dois tout ranger. Bon aller on ferme les parenthèses, on cherche donc une recette de cookies sans oeuf, ça doit bien exister non ? sinon pauvres allergiques vivre sans cookies, je ne peux pas l'imaginer !

Après une petite recherche effectuée sur le net, quelques recettes sont proposées, avec de la poudre d'amande, oui bon je ne cherche pas à faire un financier donc non on cherche encore. Ah tiens celle-là a l'air pas mal, avec la promesse d'obtenir des cookies bien moelleux, aller je tente ! et bien résultat, je n'ai pas du tout été déçue, et même très agréablement surprise, ils ressemblent bien à des cookies, ils sont moelleux comme on adore à la maison, on sent bien les pépites de chocolat et ce petit goût de beurre. Ma petite m'a même dit qu'ils sont meilleurs que les "cookies à tomber", euh c'est vrai, t'exagères pas un peu ?

Et cerise sur le gâteau on va pouvoir en amener à son petit copain allergique si c'est pas beau ça !

Bon aller à vous de juger maintenant...C'est très rapide à faire, vous n'avez plus aucune excuse pour les essayer, plus d'oeuf non non l'excuse ne marchera plus !!!

Les ingrédients pour une vingtaine de cookies de 7-8 cm de diamètre une fois cuits :

- 90 g de beurre ramolli

- 100 g de sucre roux

- 1 cc de levure chimique

- 225 g de farine

- 10 cl de lait

- environ 200 g de pépites de chocolat ou mélange de fruits à coque type noisettes, amandes, noix...

La recette :

Préchauffer votre four à 180°C (thermostat 6).

Fouetter le beurre et le sucre ensemble afin d'obtenir un mélanger presque mousseux, je dis presque parce que normalement c'est avec l'oeuf qu'on obtient cette consistance. Incorporer la levure et la farine au fur et à mesure avec le lait pour éviter que cela soit trop dur à mélanger. A un moment donné j'ai eu l'impression de préparer une pâte à crêpes, mais non c'est bien pour des cookies ! Ajouter en dernier les pépites de chocolat ou les fruits à coque. Mélanger bien. La pâte vous semblera un peu collante c'est normal.

Préparer votre plaque de four recouverte d'une feuille de papier de cuisson, et à l'aide d'une grosse cuillère, faire des boules d'environ 5-6 cm de diamètre assez espacées et pas trop bombées. Vous pouvez les écraser légèrement (j'ai dit légèrement hein ! on ne cherche pas à obtenir des galettes ou des crêpes !) afin que les cookies ne soient pas trop épais car ils gonfleront un peu à la cuisson.

Enfourner les plaques pour 18 minutes, ils seront légèrement dorés dessus mais encore bien moelleux à l'intérieur.

A conserver dans une boîte hermétique s'ils ne sont pas engloutis avant !

Bonne dégustation !

cookies sans oeuf 2

Posté par evasionsucree à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,