fazuelos4

La fête de Pourim arrivant à grands pas, il est de coutume de faire plusieurs sortes de gâteaux et d'en offrir à son entourage. Pleins de douceurs sucrées telles que les cornes de gazelle, les cigares au miel, les macrouds, les oznei aman...etc

Mais de loin mon préféré est le Fazuelo, gâteau au miel croustillant et fondant, qui me rappelle mon enfance, ma grand mère m'en faisait à chaque fois que j'allais la voir, c'était irresistible ! Je n'ai jamais pu connaître son secret, à l'époque toutes les recettes étaient un véritable mystère que ma grand-mère ne dévoilait jamais. Après plusieurs essais, voici pour moi la recette qui se rapproche le plus de mes souvenirs...

Ingrédients (environ 2 gros saladiers de Fazuelos) :

  • 4 oeufs
  • 500 g de farine
  • 4 cuillères à soupe d'huile
  • 3 cuillères à soupe d'eau
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 1 pincée de sel
  • miel ou sirop de sucre
  • huile pour friture

Matériel nécessaire : une machine à pâte ou un rouleau à pâtisserie et beaucoup de patience, un couteau, une fourchette, une casserole, une passoire, un plat

Dans un saladier, tamiser et verser la farine, creuser un puits au centre, verser dedans les oeufs un a un, puis mélanger. Ajouter l'huile, le sel et le sucre et l'eau petit à petit. Si la pâte est trop sèche ajouter un peu d'eau encore si elle est trop collante ajouter un peu de farine. Former une boule de pâte homogène. La couper en plusieurs pâtons, saupoudrer de farine, et les couvrir.

Abaisser au rouleau ou avec une machine à pâte, chaque pâton en bandes de 1 mm d'épaisseur. Les bandes devront mesurer environ 5 cm de large et 30 à 40 cm de longueur. Tamiser de la farine sur les bandes pour ne pas qu'elles collent. Les disposer toutes étalées sur une grande table, oui il faut de la place quand même ! sinon il faut les faire frire au fur et à mesure mais le rythme de cuisson est assez rapide, ca serait dommage de les faire brûler.

Faire chauffer une casserole avec de l'huile de friture.

Secouer la bande de pâte du surplus de farine, tremper une extrémité de pâte délicatement et tourner la pâte à l'aide de la fourchette, l'opération doit se faire très rapidement afin que la pâte ne brûle pas. Le Fazuelo ne doit pas être doré mais de couleur très claire comme s'il ne semblait pas cuit. Égoutter les fazuelos dans une passoire.

Pour finir, on peut les tremper dans du miel ou du sirop de sucre (l'authentique) mais cette opération est très délicate car la pâte est très friable, ou tout simplement les saupoudrer de sucre glace.

Hummmm ça croustille !

 fazuelos3